Bienvenue à Princeton !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 roulette rp - livie benson & jayden r. anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 10/02/2014
☆ Copies rendues : 165

MessageSujet: roulette rp - livie benson & jayden r. anderson   Mar 18 Mar - 21:09

Roulette RP


Livie Benson & Jayden R. Anderson

Il est vingt et une heures zéro une. Les grilles de l'entrée du centre commercial descendent progressivement alors que les grandes portes sécurisées se verrouillent automatiquement. Personne ne peut plus pénétrer dans les lieux... Mais personne ne peut plus en sortir également. Ni la jeune femme de dix huit ans qui est en train de jouer à candy crush dans le local poubelle, ni le quadragénaire en train de se couler un bronze dans les toilettes des mecs. La mauvaise nouvelle, c'est qu'ils sont tous les deux coincés entre ces murs, sans électricité, et pour plusieurs heures maintenant. Jusqu'au petit matin à vrai dire. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'ils ne risquent pas de mourir de faim ou de soif. Cette nuit va devenir leur plus grand terrain de jeux. A vous de jouer. ENJOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

MessageSujet: Re: roulette rp - livie benson & jayden r. anderson   Mer 19 Mar - 20:55

Bloqués au centre commercial
L'optimiste est un imbécile heureux... et le pessimiste, un imbécile malheureux.

C'est pas que mais une des premières choses à faire quand on arrive dans un nouvel endroit c'est de pouvoir se loger et se nourrir. Le logement c'est fait, c'était fait avant même que je n'arrive d'ailleurs et heureusement parce que venir dans une nouvelle ville, à des kilomètres de ce que je connais, sans savoir si je vais avoir un toit sur la tête ce n'est pas vraiment ce qui me tente dans la vie. Bref, le logement j'ai. Mais niveau nourriture, ce logement n'est pas très fourni. J'ai survécu avec des petits restaurants pas trop cher pendant quelques jours mais désormais il faut réellement que j'achète des choses saines pour la santé. Dès que je suis arrivé, mes meubles étaient dans mon appartement et le lendemain je commençais le travail. J'aurais peut-être du prévoir d'arriver un peu plus tôt mais j'avoue que je n'avais pas envie de quitter mes parents aussi vite vu depuis combien de temps je ne les avais pas vu. De plus, commencer un nouveau travail ce n'est pas de tout repos, entre les cours que je donne, les papiers que je dois remplir et les soirées avec les collègues pour faire connaissance, ce n'est pas facile d'avoir du temps pour soi. Ah puis il ne faut pas oublier les heures de sport que je me fais avant de commencer la journée ou une fois mes cours finis.

Aujourd'hui, cependant, je réussis à trouver un moment. Pas très tôt puisque je n'ai encore une fois pas finis en avance mais au moins le centre commercial est ouvert. Je fais donc mes courses. Ne connaissant aucun rayon je dois tous les faire et ce n'est pas de tout repos, ni rapide d'ailleurs. Je dois vraiment remplir toute ma maison alors je dois faire des achats de fruits, de légumes, de conserves, de viandes, de poisson. Enfin tout quoi. J'y reste donc un sacré bon bout de temps et je ne vois pas les minutes passer d'ailleurs.

Une fois finit, je passe à la caisse puis en sortant je vois des toilettes. J'hésite entre y aller de suite ou attendre d'être rentré mais lorsque je vois tout ce que j'ai dans mon caddy je me dis que tout de suite est mieux. Une fois chez moi il allait être compliqué de monter les étages avec les courses et une envie fulgurante de me soulager. Je vais donc aux toilettes pour faire ce que j'ai à faire. En sortant je reprends mon caddy et me dirige vers la sortie. Mais tout d'un coup je réalise que je ne peux pas sortir. Les grilles sont descendus et je suis enfermé à l'intérieur, c'est le comble ça ! Exactement ce qu'il me fallait ! Je regarde un peu partout et vois qu'en effet le centre commercial ferme à 21h et en regardant ma montre je remarque qu'il est 21h passé. Premier reflex que j'ai, je sors mon portable pour essayer d'appeler quelqu'un. Bien sur je n'ai plus de batterie, ça n'aurait pas été marrant sinon ! J'aurais possiblement pu sortir de ce centre commercial avant demain matin. Mais apparemment le sort s'acharne contre moi. Ne voyant personne autour de moi qui pourrait m'aider, je me résigne à devoir passer la nuit ici.

Je réalise tout d'un coup que j'ai de nombreux produits frais dans mon caddy et qu'ils ne doivent pas passer toute la nuit au chaud au risque d'être perdu. Je vais donc chercher des sacs réfrigérants dans le centre commercial. Bon oui c'est du vol mais je les payerais demain matin. Pour l'instant je n'ai pas le choix. J'y mets mes produits frais et les remets dans le caddy. C'est au moins une bonne chose de faite. Je décide ensuite de me poser pour attendre, je n'ai plus trop le choix désormais. Je mets mon cadis contre le mur, je prends des biscuits à grignoter de dedans et m'assoie par terre.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 08/03/2014
☆ Copies rendues : 39
☆ Avatar : Danielle Campbell
☆ Crédits : DateMyAvatar
☆ Etudes/Emploi : Étudiante en langue et littérature Française

MessageSujet: Re: roulette rp - livie benson & jayden r. anderson   Dim 30 Mar - 12:52



Bloqués au centre commercial...
J’avais rendez-vous avec une copine au centre commercial ce soir, on se rejoignait là-bas pour faire deux ou trois courses avant d’aller manger au resto ensemble à l’extérieur. Cette idée, d’ailleurs, ne m’enchantait qu’à moitié puisque tous les aliments que je croisais depuis quelques semaines me donnaient envie de vomir. Merci bébé dans mon ventre... Mais heureusement, les nausées étaient principalement le matin, et puis avec un peu de chance on irait chez McDo, vu mon envie de frites, ça passerait tout seul ! Mais finalement, la soirée n’allait pas se dérouler comme prévu puisque, à peine arrivée, je reçus un sms de la  copine en question qui me disait qu’elle avait eu un souci personnel qui l’empêchait de me rejoindre... Je soupirai en lisant le message et décidai de profiter de ma présence ici pour aller acheter un truc à manger pour Elina et moi ce soir, en espérant que ma meilleure amie ne me lâche pas elle aussi en cours de route ! Je venais de passer à la caisse lorsqu’un nouveau malaise s’empara de moi. La tête qui tourne, l’envie de vomir, toutes les odeurs même minimes qui sont décuplées... Il fallait que je m’assoie et que je passe de l’eau sur mon visage ! Les toilettes étaient à l’autre bout du magasin et bien sûr il n’y avait pas de banc à l’horizon pour que je me pose deux minutes. Je réunis mes forces pour me traîner vers la sortie, mes sacs dans les mains, mais cette fois-ci, je sentais bien que je n’allais pas tenir le coup. Une porte sur le chemin m’indiquait le local à poubelles – l’endroit rêvé pour venir, youhou ! Ni une, ni deux, je poussais la porte qui menait vers la pièce probablement interdite au public, mais tant pis. Miraculeusement j’eus le temps d’ouvrir le couvercle d’une poubelle une seconde avant de vider le contenu de mon estomac à l’intérieur. Vraiment pas classe, mais qu’est-ce que ça faisait du bien ! Je me sentais tout à coup beaucoup mieux, mais bien claquée. Pour faire disparaître cette sensation écœurante de ma bouche, j’allais la rincer dans un évier  au coin de la pièce, et j’y fourrai un tic-tac à la menthe que j’avais eu la bonne idée d’acheter tout de suite.

Finalement, je finis par m’asseoir dos à la porte le temps de retrouver des forces et de grignoter un bout de pain – le truc neutre parfait. Au passage je passai un coup de fil à Eli pour lui raconter mes aventures et lui demander si elle était opé pour qu’on mange ensemble ce soir. En finissant mon bout de pain, je démarrai Candy Crush et par miracle, je réussi à débloquer ce foutu niveau sur lequel je bloquai depuis un bail ! Comme quoi la journée n’était pas totalement perdue ! Partie sur ma lancée, j’enchaînai encore une dizaine de niveaux.. jusqu’à ce que l’écran s’éteigne après m’avoir indiqué que je n’avais plus de batterie... Et merde. Il était peut-être temps de sortir de là maintenant. Tentant d’être discrète, j’entrebâillai la porte.. personne en vue parfait ! Le magasin n’allait probablement pas tarder à fermer, il y avait seulement un mec qui mangeait par terre. Sûrement un SDF. J’allai poursuivre mon chemin lorsque je constatai que tout était sombre là-dedans et que ce n’était probablement pas normal ! Les grilles étaient fermées et en fait, il n’y avait carrément plus personne ici ! Finalement je me retournai vers l’homme pour lui demander ce qu’il se passait.

Excusez-moi.. vous savez pas où on peut sortir ? demandais-je, persuadée qu’il restait une porte ouverte quelque part.

Les magasins ont tendance à commencer à fermer les grilles un peu avant la fermeture, mais la visiblement, il n’y avait plus vraiment d’issue... Est-ce qu’on était enfermés là-dedans ?? Mon cœur s’affola un peu, je n’avais vraiment pas besoin de ça maintenant !

Me dites pas qu’on est enfermés ?!? m’affolais-je en regardant autour de moi.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
seven little numbers...

Woo-oh, oh-oh, all the pretty things that we could do, I feel you in every heart beat, were you ever in a dream that could come true. These numbers could be lucky for you...

(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

MessageSujet: Re: roulette rp - livie benson & jayden r. anderson   Mer 2 Avr - 20:16

Bloqués au centre commercial
L'optimiste est un imbécile heureux... et le pessimiste, un imbécile malheureux.

Alors que je suis assis par terre à manger mes biscuits tranquillement, en train d’attendre que le temps passe, je vois que je ne suis pas le seul à être resté bloqué dans le centre commercial. Je la regarde se déplacer, au départ sans voir que tout est fermé. Elle me lance un regard comme si j’étais un sans-abri cherchant un abri. Remarque sans le contexte j’ai surement l’air de cela. Je ne peux m’empêcher de sourire quand elle se retourne vers moi après avoir réalisé que nous ne pouvons pas sortir. Excusez-moi… vous savez pas où on peut sortir ? Je hausse les sourcils en me demandant un peu d’où elle sort. Globalement si je suis là c’est que je ne peux pas sortir donc comment pourrais-je répondre à sa question ? Non, aucune idée. Je retourne à manger mes biscuits qui ne sont vraiment pas mauvais. De bons petits biscuits avec des pépites de chocolat. Je n’avais pas ça dans les rations quand nous étions sur le terrain. J’avoue que la nourriture n’était pas mauvaise, mais il y a des petits plaisirs comme ces biscuits qui sont quand même bien agréable et que j’ai toujours adoré retrouver une fois de retour de mission.

Je suis obligé de lever les yeux lorsque la jeune demoiselle commence à moitié à paniquer. Me dites pas qu’on est enfermés ?!? Rolala mais faut se détendre dans la vie, il y a pire que d’être bloqué dans un centre commercial pendant toute une nuit. Bon d’accord je suis là et cela pourrait faire peur mais au final n’est-ce pas mieux ? Un ancien militaire qui peut la défendre au cas où il arrive quelque chose. Enfin bref, évitons de se lancer des fleurs. Si, on est enfermés. Je regarde la jeune fille. Elle est vraiment jeune. Elle n’a pas plus de 20 ans ça c’est sûr. Cela explique légèrement pourquoi elle panique mais bon il faut tout de même se détendre sinon elle n’est pas prête de passer la nuit. T’inquiètes pas, ça va aller. Ce n’est qu’une nuit à passer et on a tout ce qu’il nous faut pour la rendre agréable. En effet, nous sommes dans un centre commercial et pas tout petit en plus. Avec la nourriture à notre disposition nous n’avons que très peu de chance d’avoir faim et avec les lits qui sont exposés nous pourrons passer une nuit sur quelque chose de confortable. J’ai déjà eu tellement pire que j’arrive à relativiser sans souci. Au moins nous avons un toit et il ne fait pas spécialement froid.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 08/03/2014
☆ Copies rendues : 39
☆ Avatar : Danielle Campbell
☆ Crédits : DateMyAvatar
☆ Etudes/Emploi : Étudiante en langue et littérature Française

MessageSujet: Re: roulette rp - livie benson & jayden r. anderson   Mar 15 Avr - 9:01



Bloqués au centre commercial...
L'homme eut l'air de me prendre pour une folle lorsque je lui demandai par où était la sortie, il est vrai que je sortais du local à poubelles et que ce devait être un peu incongru et sûrement même très bizarre en fait. Mais je n'étais pas une psychopathe, j'étais juste un peu paumée et je ne comprenais pas trop ce qu'il se passait autour de moi, le plus bizarre c'était que l'homme semblait calme et avait presque l'air de trouver la situation normale. Il me dévisagea une seconde avant de me répondre que oui, on était effectivement enfermés. Genre tout va bien dans le meilleurs des mondes, on va devoir attendre l'ouverture du lendemain pour sortir d'ici ! Il ne fallait pas que je cède à la panique et à l'énervement mais je détestais cette situation, l'idée d'être cloîtrée ici avec un inconnu ne me plaisait pas du tout et je voulais juste être tranquille chez moi... Le gars en face de moi continuait de manger ses gâteaux et tenta de me rassurer en me lançant qu'on avait qu'une nuit à passer là et qu'on pourrait la rendre agréable. Sa tentative d'être rassurant était un échec cuisant puisqu'au contraire, cela ne fit que renforcer ma peur. “Passer une nuit agréable” ça voulait dire quoi ça ? Mon esprit avait tendance à partir au quart de tour et cette fois-ci ne dérogea pas à la règle bien entendu. Si ça se trouve, ce gars avait planifié tout ça pour m'agresser, me violer, me tuer et me manger ! J'avais envie de pleurer mais il ne fallait pas que je me laisse dépasser par mes émotions.

Euh oui j'imagine que ça devrait aller... Je.. j'imagine qu'on doit pouvoir se servir dans les rayons, c'est de leur faute si on est là de toute façon. dis-je en me sentant trembler légèrement.

Je m'étais toujours dis que si un jour quelqu'un voudrait m'agresser sexuellement, je mentirais en disant que j'ai le sida, c'était con mais après tout, dans le doute l'agresseur arrêterait sûrement pour ne pas prendre de risque... Aujourd'hui, cette réplique me semblait tout à fait stupide et inutile, si ce mec voulait me faire du mal rien ne l'empêcherait. Mais bon, il fallait relativiser, il s'était sûrement retrouvé enfermé bêtement comme moi.

Comment ça se fait que vous soyez ici aussi..? Moi je me sentais pas bien alors je me suis enfermée dans le local à poubelles.. c'est trop con... J'ai même pas pensé à regarder l'heure.

Plutôt que de cataloguer d'office le mec en tant qu'agresseur potentiel, il valait mieux chercher à comprendre les raisons de sa présence ici, laquelle avait sûrement une justification logique. Après tout, j'étais là aussi. Je finis par m'asseoir par terre à quelques mètres de lui et je bus une gorgée dans ma bouteille d'eau. Finalement j'avais un petit creux moi aussi, il devait être près de 21 heures et je n'avais pas envie de sauter le repas du soir, au moins j'avais une bonne réserve de nourriture autour de moi, on n'allait pas mourir de faim.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________
seven little numbers...

Woo-oh, oh-oh, all the pretty things that we could do, I feel you in every heart beat, were you ever in a dream that could come true. These numbers could be lucky for you...

(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

MessageSujet: Re: roulette rp - livie benson & jayden r. anderson   Mer 7 Mai - 8:08


     
Livie Benson & Jayden R. Anderson
Bloqués au centre commercial
Être bloqué dans un centre commercial, voilà tout ce qu’il me fallait désormais. Non, vraiment je n’avais pas besoin de cela mais j’ai toujours apprit à sortir le meilleur d’une situation alors autant relativiser, nous ne sommes que bloqués par notre propre bêtise. On aurait aussi bien pu être bloqués à cause d’une prise d’otage ou autre. Bref, j’essaie aussi de réconforter la jeune demoiselle qui est avec moi et qui n’a pas du tout l’air rassurée. [color:2413=# ff99cc]Euh oui j'imagine que ça devrait aller ... Je … j'imagine qu'on doit pouvoir se servir dans les rayons, c'est de leur faute si on est là de toute façon. A sa façon de répondre je n’ai pas l’impression de réussir à la rassurer. Elle a l’air tendue et on dirait presque qu’elle a peur de moi. Au départ je ne comprends pas trop mais en y réfléchissant c’est sûr que de se retrouver seule avec moi ne doit pas être rassurant si l’on ne me connaît pas. Elle a l’air vraiment très jeune et je suis un homme mature et très musclé. On peut tout de suite imaginer des choses étranges. C’est pourquoi je ne dis rien et je ne bouge pas. Je ne voudrais pas l’inquiéter plus qu’elle ne l’est déjà. Petit à petit elle comprendra surement que je ne lui veux aucun mal.

Comment ça se fait que vous soyez ici aussi..? Moi je me sentais pas bien alors je me suis enfermée dans le local à poubelles … c'est trop con ... J'ai même pas pensé à regarder l'heure. Je lève les yeux vers elle et sourit. En effet c’est bien con, comme elle dit. Elle est vraiment bloqué à cause d’une bêtise. Comme moi au final. Ben moi c’est pas mieux. dis-je en rigolant. Peut-être que cela va détendre l’atmosphère. Je venais de payer et une envie de me soulager m’a pris donc j’ai fait un tour aux toilettes. En sortant j’ai vu que tout était fermé. Je marque une petite pause dans mon explication. Pourtant je n’ai pas l’impression d’avoir mis tant de temps que cela mais apparemment ils ferment très vite les grilles. dis-je avec un soupir. C’est tout de même dingue qu’ils ferment les portes aussi rapidement. Ils ont surement dû vérifier qu’il n’y avait plus personne dans les parages mais alors ils ne doivent faire qu’une vérification rapide. N’importe qui pourrait rester volontairement pour voler des choses. En plus de cela s’il y avait des caméras ils nous auraient vu et seraient venus nous voir. Ou alors la sécurité aussi ne fait pas bien son boulot. C’est quoi ce pays dans lequel je me retrouve franchement ? Il y a presque plus de sécurité dans la brousse Afghane !


mocking jay.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: roulette rp - livie benson & jayden r. anderson   

Revenir en haut Aller en bas
 

roulette rp - livie benson & jayden r. anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mr Anderson Vs Randy Orton
» La roulette magique (duo, groupes)
» chateau a roulette ??????
» RUSSIAN ROULETTE.
» Mark Benson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Princeton University  :: COIN DETENTE :: All the crunchy files. :: Galeries aux rp's-