Bienvenue à Princeton !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 Mode commando | Mailynn & Angelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

MessageSujet: Mode commando | Mailynn & Angelo   Dim 20 Avr - 19:36

je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu
mailynn ∞ angelo
C’était une journée comme une autre du début jusqu’à la fin. Enfin à part pour une petite nouveauté. Je suis toujours pareil en cours, j’ouvre ma gueule quand quelque chose ne me plait pas. Ce jour-là je l’ai ouverte mais pas pour les mêmes raisons. J’envoyais un texto à une amie, ou un ami d’ailleurs, je ne m’en souviens même plus. Le truc c’est que le prof est passé à ce moment-là, et alors qu’il ne dit jamais rien, ce jour-là il a décidé de m’arracher mon téléphone des mains et de se barrer au bureau avec. Bien évidemment j’ai de suite gueulé mais il est têtu comme une mule et n’a rien voulu savoir. A vrai dire il m’a carrément accompagné chez le directeur pendant que les autres élèves faisaient leurs exercices. Une fois là-bas, il m’a dit de m’asseoir et est entré dans le bureau pour prévenir le directeur. Une fois ressorti il est tout de suite parti du bureau, sans même m’adresser un regard. Un vrai c*n celui-là je vous jure. J’ai attendu je ne sais combien de temps que le directeur me reçoive et pendant mon attente Mailynn est arrivée dans les mêmes conditions que moi. Elle était accompagnée d’un membre du corps enseignant qui lui a dit de s’asseoir et est entré dans le bureau du directeur puis est reparti comme l’avait fait mon prof. Avec Mailynn on n’a pas pu s’empêcher de rire. Ce n’était pas la première fois qu’on se retrouvait dans le bureau du directeur ensemble, c’était d’ailleurs comme cela qu’on s’était rencontré et que l’on a sympathisé. Elle était là pour la même raison que moi, elle s’était fait confisquer quelque chose et le directeur nous a reçus ensemble pour ne pas avoir à se répéter. Globalement il ne nous a rien dit mais n’a pas non plus voulu nous rendre ce qui nous appartenait. Son excuse : il fallait qu’il fasse avec nous comme avec les autres élèves pour ne pas avoir l’air de faire du favoritisme car son corps enseignant ne l’accepterait pas. On a bien rigolé avec Mailynn, il faut l’avouer mais bon on ne peut pas en vouloir au directeur. On ne lui rend pas la vie facile et il fait comme il peut le pauvre. Le lendemain j’en avais tellement marre de ne plus être avec mon portable que j’ai retrouvé Mailynn dans les couloirs pour lui proposer un plan commando pour récupérer ce qui nous appartient. C’est pourquoi je suis devant le portail de l’université, habillé d’un pantalon noir, un sweat à capuche noir et même des gants noirs. J’attends Mailynn qui ne devrait pas tarder à me rejoindre afin que l’on mette en action notre plan diabolique. Le but de cette aventure est que l’on s’infiltre discrètement dans les locaux de l’université afin de pouvoir entrer dans le bureau du directeur pour récupérer nos affaires et bien sûr pouvoir sortir sans se faire prendre. Un peu de piment dans la vie ça ne fait pas de mal.
     
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 14/04/2014
☆ Copies rendues : 343
☆ Avatar : shailene woodley
☆ Crédits : ©tumblr (gifs) ©episkey. (signature) ©Sugar Slaughter (avatar)
☆ Etudes/Emploi : en 1ère année dans la filière « génie chimique »

MessageSujet: Re: Mode commando | Mailynn & Angelo   Jeu 1 Mai - 11:25

mode commando
Comment exprimer ce que la nuit m'inspire, ce qu'elle nous suggère et ce qu'elle respire. Ce moment d'obscurité qui met en lumière nos fissures. L'ambiguïté en manteau noir, la nuit fait peur, la nuit rassure. En tout cas c'qui est sur c'est qu'elle influence nos cerveaux. Prends pas de grandes décisions la nuit tu sais jamais ce que ça vaut.

Je traverse le campus pour rejoindre Angelo vêtue d'une combinaison noire, ainsi que d'un bonnet, de gants et de bottes de la même couleur. Oui j'avoue, je ressemble étrangement à la faucheuse en personne habillée comme ça, mais que voulez-vous, la fin justifie les moyens. Et ce n'est pas moi qui ai décrété que le noir est la couleur qui passe le plus inaperçue la nuit. Mission secrète signifie tenue sombre et confortable. Je ne fais juste que suivre les codes couleurs. Mais pour comprendre tout ça, il faut revenir au début. Angelo et moi, c'est une longue histoire. Enfin pas si longue que ça sinon je ne prendrais pas la peine de vous la raconter. Disons que notre première rencontre c'est passé dans le petit espace qui nous sert de salle d'attente quand on doit patienter pour que le doyen de l'université nous reçoivent. Je ne sais plus trop quelle connerie il avait fait, il avait probablement dû un peu trop ouvrir sa bouche comme d'habitude, et probablement la même chose pour moi. Après tout, on s'est retrouvé tellement de fois à cet endroit cet année que je serais incapable de vous donner les raisons exactes. Donc à force d'être toujours les deux seuls abrutis dans ce petit espace confiné, on a fini par sympathiser. Ça, c'est comment on s'est rencontrés. Maintenant, la raison du pourquoi je me dirige dans cette tenue vers l'enceinte principale d' l'établissement est simple. Hier, encore une fois, on s'est retrouvés tous les deux chez le doyen. Lui s'étant fait confisquer son téléphone en cours si je me souviens bien, et moi mon iPod. Je sais, ce n'est pas sérieux d'écouter de la musique en classe. Mais c'était le cours de ce professeur de chimie qui me gonfle royal à toujours vouloir que je pousse plus loin dans mes capacités et on avait déjà vu ça au cours précédent. Et puis, il m'énerve à toujours me lancer des réflexions déplacées dans le couloir sous prétexte qu'il est le seul à connaître mon petit secret. Je ne comprends toujours pas pourquoi Eden a voulu tout lui raconter à celui-là. Enfin, tout ça pour dire qu'en cours je fais tout pour ne pas lui rendre la vie facile, à ce prof là en particulier. Donc comme à son habitude, le doyen nous a reçu juste pour la forme. Il a fini par avoir l'habitude et par sympathiser avec nous aussi celui-là. Mais il ne nous a pas rendu nos affaires pour quand même marquer le coup auprès du personnel et des autres élèves qui pourraient crier au favoritisme. Ce qui est d'ailleurs le cas, avouons-le. Donc ce soir, c'est mode agent secret pour récupérer ce qui nous appartient. D'où l'heure tardive et nos tenues. Puisque je me rends bien vite compte qu'Angelo est habillé presque comme moi en arrivant à notre point de rendez-vous, qui est derrière un buisson près de la porte principale. « Agent Grayson opérationnelle pour la mission sauvetage. Agent Rossi a-t-il un plan ? ». Je rigole avant de planter un bisou sur sa joue. « Bon plus sérieusement, on entre comment ? ». Je me doute qu'on ne risquait pas grand chose à entrer par la grande porte pour nous rendre directement au bureau du doyen. Après tout, il n'y avait personne dans le bâtiment et je ne pense pas qu'ils regardent leurs caméras de sécurité s'il n'y a pas de raison sérieuse de le faire. Mais quitte à se la jouer commando, autant se la jouer jusqu'au bout. De toute façon, le plus dur restera à réussir à pénétrer dans le bureau sans casser la porte ou une fenêtre. Il faudrait peut-être qu'on pense à récupérer les clés pour le faire..

_________________
    mailynn grayson-mayfield
    Ce n'est jamais facile de pardonner, c'est plus facile de haïr, d'en vouloir à quelqu'un mais pardonner ça c'est difficile parfois les gens disent des choses qu'ils ne voulaient pas dire ou font des choses qu'ils regrettent parfois aussi, on aimerait pouvoir revenir en arrière alors on s'occupe l'esprit pour oublier la souffrance. Tout le monde a peur de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

MessageSujet: Re: Mode commando | Mailynn & Angelo   Mer 7 Mai - 8:30

je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu
mailynn ∞ angelo
J’attends tranquillement Mailynn sans bouger lorsque j’entends des pas non loin de moi. Premier reflex, je deviens inquiet car je ne sais pas qui c’est. Je suis bien dans l’attitude de l’homme qui ne doit pas être repéré et je me demande si cela pourrait être un surveillant ou un professeur faisant un genre de ronde. Mon inquiétude est rapidement dissipée lorsque je vois une silhouette toute noire s’approcher en essayant d’être discrète. Je comprends alors tout de suite que c’est Mailynn. D’ailleurs pourquoi un surveillant serait-il en train de faire des rondes franchement ? Ce n’est pas comme si on voulait entrer dans une prison à haute sécurité non plus. Enfin bon … Je pense que je me suis trop rapidement pris au jeu, ce qui rend la chose beaucoup plus intéressante en fait. Agent Grayson opérationnelle pour la mission sauvetage. Agent Rossi a-t-il un plan ? Et je n’ai pas l’air d’être le seul à me prendre au jeu. Tout cela pour un téléphone et un iPod n’empêche ! Qu’est-ce qu’on ne ferait pas tous les deux ! Mailynn rigole et dépose un bisou sur ma joue avant de reprendre. Bon plus sérieusement, on entre comment ? Là, je reste un peu sur le cul comme on pourrait dire, parce que non je n’ai aucun plan. Mon plan … Euh … Ce serait du genre : "on entre comme on peut et on voit ce qu’il se passe". dis-je en rigolant. Chacun de nous réfléchit un petit peu puis je reprends la parole. En soit, entrer dans l’enceinte de l’université ne devrait pas être dur. Rien qu’en passant par-dessus ce mur ça devrait le faire. Tout en disant cela j’indique le mur qui se trouve en face de nous, à quelques mètres du buisson derrière lequel nous nous trouvons. Il n’est pas haut et il y a des plantes grimpantes le long pouvant nous aider lors de notre ascension. Oui ascension, autant utiliser des mots qui rendent la tâche plus compliquée même si elle ne l’est pas. Pour entrer dans l’université ça devrait aller. C’est après, une fois dans l’université, comment on récupère nos objets dans le bureau du directeur ? En effet le problème n’est pas réellement de pénétrer dans l’enceinte, mais plutôt de pénétrer dans le bureau du directeur de l’établissement, lieu où se trouvent les deux objets que l’on souhaite récupérer. On a plusieurs solutions. Crocheter la serrure, casser une vitre ou simplement trouver la clé. Je ne sais pas si Mailynn sait crocheter une serrure mais moi je ne sais pas le faire, même si cela serait quand même bien marrant d’essayer. En ce qui concerne le brisage de vitre je ne suis pas trop pour. Nous ne sommes pas là pour vandaliser, et même si j’apprécie le fait de faire des bêtises, je ne suis pas ce genre de délinquant. La meilleure des options seraient donc probablement de trouver la clé, mais encore faudrait-il savoir où elle est.
     
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 14/04/2014
☆ Copies rendues : 343
☆ Avatar : shailene woodley
☆ Crédits : ©tumblr (gifs) ©episkey. (signature) ©Sugar Slaughter (avatar)
☆ Etudes/Emploi : en 1ère année dans la filière « génie chimique »

MessageSujet: Re: Mode commando | Mailynn & Angelo   Mar 10 Juin - 16:45

mode commando
Comment exprimer ce que la nuit m'inspire, ce qu'elle nous suggère et ce qu'elle respire. Ce moment d'obscurité qui met en lumière nos fissures. L'ambiguïté en manteau noir, la nuit fait peur, la nuit rassure. En tout cas c'qui est sur c'est qu'elle influence nos cerveaux. Prends pas de grandes décisions la nuit tu sais jamais ce que ça vaut.

« Mon plan … Euh … Ce serait du genre : "on entre comme on peut et on voit ce qu’il se passe". ». Je rigole. Ouais en gros, il n'est pas plus avancé que moi sur le déroulement de notre petite mission nocturne. On se pointe, on entre et on repart. Sur ça, on est d'accord. Mais sur le comment du pourquoi, on est pas plus avancé que plus tôt dans la journée. « En soit, entrer dans l’enceinte de l’université ne devrait pas être dur. Rien qu’en passant par-dessus ce mur ça devrait le faire. ». Mes yeux se tournent vers le mur qu'il m'indique. Je ne vois même pas pourquoi je regarde d'ailleurs, il n'y a qu'un mur en face de ce bâtiment du campus. Si on peut appeler ça un mur. C'est peut-être à peine plus haut qu'un muret. Certes, on ne peut pas passer par dessus à la force des bras, il faut tout de même l'escalader un peu. Mais ce n'est pas non plus le mont everest. En remarquant les plantes grimpantes, je nous imagine déjà nous casser la gueule en beauté. Enfin surtout moi. Certes, je suis plutôt sportive, mais l'escalade, ce n'est pas trop mon truc non plus. Je suis plutôt sport collectif ou course à pied. Et puis, des plantes, ce n'est pas solide. Moins qu'une corde en tous les cas. J'ai l'impression qu'il se croit un peu dans un film Angelo. Mais bon, il a raison. Quitte à le faire, autant le faire à fond. Même si cela équivaut à finir avec un bras dans le plâtre. « Pour entrer dans l’université ça devrait aller. C’est après, une fois dans l’université, comment on récupère nos objets dans le bureau du directeur ? ». Un bruit fort élégant s'échappe de mes lèvres. A savoir, ce que tout le monde fait lorsqu'ils n'ont aucune idée de la réponse. Il n'y a pas trente-six solutions de toutes façons. Soit la porte n'est pas verrouillée et la question ne se pose même pas. C'est vrai que cela nous faciliterait quand même grandement la tâche, mais ce serait moins drôle. Soit le porte est verrouillée et il ne nous reste plus qu'à enfoncer la porte, crocheter la serrure, trouver la clé ou appeler les pompiers et faire croire qu'il y a le feu de l'autre côté de la porte. « On a plusieurs solutions. Crocheter la serrure, casser une vitre ou simplement trouver la clé. ». Au, j'en ai d'autres de solutions qui me sont passer par la tête moi. Il n'a pas trop d'imagination le bonhomme. Ou alors il n'a pas vu assez de film. « Au pire, on entre et on avise une fois devant le bureau. Ça se trouve, la clé sera sous le paillasson. ». Bon, Angelo et moi-même nous sommes retrouvés assez de fois devant le bureau du doyen pour savoir qu'il n'y a pas de paillasson devant la porte. Mais une plante verte oui. Peut-être qu'en fouillant un peu, on trouvera un double de la clé. Sous l’extincteur est aussi une possibilité. N'empêche, ce n'est pas le tout, mais je commence à me geler les mirettes moi à rester sans bouger. « Aller, go ! C'est parti ! ». Sur ce, je me lève, entraînant mon acolyte derrière moi en direction du muret. Oui, je sais, on pourrait prendre le passage principal, mais j'aime bien l'idée d'Angelo. Et puis, c'est lui qui a proposé. Pas moi. Ça fait plus agent secret que de passer par la porte. « Je passe en première, je repère les lieux... Et j'imite le hibou pour te dire si la voie est libre. ». Je ne lui laisse même pas le temps de répliquer que je commence déjà à trouver les appuis au niveau du mur. J'ai à peine avancé d'une vingtaine de centimètres que la branche que je tiens lâche et que je tombe en arrière. « Ouille. ».

_________________
    mailynn grayson-mayfield
    Ce n'est jamais facile de pardonner, c'est plus facile de haïr, d'en vouloir à quelqu'un mais pardonner ça c'est difficile parfois les gens disent des choses qu'ils ne voulaient pas dire ou font des choses qu'ils regrettent parfois aussi, on aimerait pouvoir revenir en arrière alors on s'occupe l'esprit pour oublier la souffrance. Tout le monde a peur de quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

MessageSujet: Re: Mode commando | Mailynn & Angelo   Jeu 12 Juin - 11:58

je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu
mailynn ∞ angelo
Au pire, on entre et on avise une fois devant le bureau. Ça se trouve, la clé sera sous le paillasson. La clé sous le paillasson ? Ouais … ça m’étonnerait étant donné qu’il n’y a pas de paillasson mais on peut toujours espérer. L’espoir fait bien vivre. Entrer et aviser. J’aime. Puis de toute façon nous n’avons pas trop le choix. Inutile de faire des plans sur la comète étant donné qu’on ne sait strictement pas à quoi nous attendre. On n’est pas du genre espions supers entraînés et supers bien informés du coup on ne peut pas vraiment prévoir quoi que ce soit. Aller, go ! C'est parti ! Elle se lève et je la suis. Direction le muret. La porte ce serait trop simple et vraiment beaucoup moins marrant. Je suis donc content que Mailynn me suive dans ma bêtise – déjà qu’elle me suit dans cette aventure en elle-même. Je passe en première, je repère les lieux... Et j'imite le hibou pour te dire si la voie est libre. Le hibou ? Mais je n’ai aucune réponse, elle est déjà en train de grimper le muret. Je suis donc seul dans mon rire intérieur à l’imaginer faire le hibou. Rire intérieur qui se voit interrompu par la chute de mon amie. Une chute de quoi ? Vingt centimètres ? Ouille. Je m’explose de rire en la voyant allongée au sol. Si on n’arrive déjà pas à grimper un petit muret comment on va faire pour le reste de nos épreuves ? J’aide alors Mailynn à se relever et elle se secoue pour enlever les feuilles qui collaient à ses vêtements. Vas-y je te fais la courte comme ça tu pourras peut-être atteindre le haut du muret pour te hisser. A peine la phrase finie, je me mets en position et Mailynn pose son pied dans mes mains pour se hisser plus haut. T’y arrives ou bien ? Je ne sais pas du tout ce qu’il se passe en haut. Tout ce que je sais, c’est qu’en bas j’ai du mal à tenir sur mes pieds. Mailynn n’est pas grosse mais elle gigote dans tous les sens et finit même pas poser un de ses pieds sur ma tête. Un petit aïe pour faire passer la douleur et je tiens bon quand tout d’un coup je me sens tout léger et j’en tombe à la renverse. En me relevant je vois que mon amie a atteint le haut du muret. Elle est debout dessus et me regarde avec un aire de fierté. Enfin je ne le vois pas son air étant donné qu’on est dans le noir et qu’elle est toute cagoulée, mais je le devine. Je m’approche alors du mur et tend la main vers le haut. Vas-y aide moi à grimper. Mais mademoiselle décide de me regarder sans broncher. Je commence donc à tenter de grimper par mes propres moyens. Dans un dernier bon j’attrape le rebord du haut du muret et me hisse dessus. Assis sur le bord, je reprends mon souffle. Il n’est pas haut ce muret mais ce n’est pas de tout repos de l’escalader.
Code by Silver Lungs

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mode commando | Mailynn & Angelo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mode commando | Mailynn & Angelo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvel emploi, nouveau mode de vie (TERMINÉ)
» Chatbox: Mode d'emploi
» Mode d'emploi de la Blogosphère
» On recrute! (mode d'emploi)
» D'Angelo & Antenucci-Nippo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Princeton University  :: COIN DETENTE :: All the crunchy files. :: Galeries aux rp's-