Bienvenue à Princeton !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 Intrigue + Groupe 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 10/02/2014
☆ Copies rendues : 165

MessageSujet: Intrigue + Groupe 3   Mar 1 Avr - 16:34

Princeton n'est pas si tranquille

La célèbre université de Princeton est assaillie par les flammes. La panique gagne peu à peu les étudiants, tout comme le personnel. Ils tentent de s'enfuir, mais ils se rendent bien vite compte qu'ils sont coincés. La sécurité des portes anti-feu est activée. La bonne nouvelle, c'est qu'ils seront sains et saufs. La mauvaise, c'est qu'ils ne savent pas pour combien de temps ils seront pris au piège. Et par dessus le marché, l'électricité a été coupé. Naomy S. Davis, Milena-June Bradford, Shawn M. Cooper et Alec J. Connolly se retrouvent enfermés au niveau du sous-sol. Ils n'ont pas d'autres choix que d'attendre. Entre panique, angoisse et règlements de compte, vous n’êtes pas au bout de vos surprises. A vous de jouer !

Roulement du RP : naomy s. davis ↬ milena-june bradford ↬ shawn m. cooper ↬ alec j. connolly (si il n'y a pas de réponse du suivant dans les 3 jours alors c'est le prochain qui prend le relais)

PRIVILÉGIEZ LES RÉPONSES COURTES
☆ fin de l'intrique le 01.06.2014 ☆
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 24/02/2014
☆ Copies rendues : 653
☆ Avatar : Phoebe Jane Elizabeth Tonkin.
☆ Crédits : © mimi.
☆ Etudes/Emploi : Etudiante en art du spectacle et actrice.
© Thousands of Gifs

MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Mer 2 Avr - 13:14


PRINCETON N'EST PAS SI TRANQUILLE
Feat Naomy, Milena, Shawn et Alec.

Je ne sais pas ce que j'avais été faire dans les sous-sols de l'université ce jour-là, mais bon en tout cas il était certain que quelque chose ou quelqu'un avait voulu que je vienne ici aujourd'hui. Descendant discrètement au sous-sols, sans me faire repérer par un quelconque membre du personnel, j'avais pris la direction de... Je ne sais même pas en fait... A vrai dire, c'était la première fois que je venais ici et j'étais complètement paumée. Marchant doucement dans les couloirs, cherchant qui m'avait fait venir ici, je commençais à me demander si ce n'était pas encore un coup d'un de mes amis. Après tout, cela ne serait pas étonnant venant de leur part. Prenant alors la décision de quitter les lieux, j'avais commencé à faire demi-tour, quand tout à coup, en plus de l'alarme incendie qui venait de se déclarer, la lumière s'était éteinte. Génial, en plus de l'incendie on avait droit à une coupure de courant et comme par hasard, je n'avais même pas mon portable sur moi, pour prévenir quelqu'un de l'endroit où je me trouvais actuellement. Avançant alors aveuglément, tout en me tenant à l'un des murs, j'avais décidé d'appeler à l'aide, tant pis si quelqu'un du personnel me trouvait ici, je ne voulais qu'une chose là, c'était sortir d'ici et retrouver mon fils.

- Hey, est-ce qu'il y a quelqu'un ? Aidez-moi, je suis coincée dans les sous-sols ! Hé ho ! Vous m'entendez ?!

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 09/02/2014
☆ Copies rendues : 646
☆ Avatar : lily collins
☆ Crédits : ©tumblr ©episkey.
☆ Etudes/Emploi : en 2eme année de psychologie et vendeuse à la billetterie du cinéma à mi-temps

MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Mer 2 Avr - 22:06

intrigue numéro une
Mon monde a changé, mon monde n'est plus le même. Je dirais pas que je le préfère maintenant ou qu'il était mieux avant. Je suis perdus je n'ai plus de repère, tout a changé de place, certains sont partis, d'autres sont arrivés. Je me croyais dans une bulle, je me croyais protégé de tous, je pensais que rien ne pouvais m'atteindre. Mais ça c'était avant, quand j'étais encore qu'une enfant.

Ce n'est pas dans mon habitude de fumer. Même pas en soirée. Je ne suis pas fumeuse et pourtant, il m'arrive de temps en temps de m'en griller une. J'ai toujours un paquet dans mon sac, au cas où. Mais autant me dire qu'il me dure une éternité. Je dois me laisser tenter à peine quelques fois par an. Je ne sais pas pourquoi. Je n'aime ni l'odeur, ni le goût. Je crois que j'essaie de comprendre ces gens qui en consomment quotidiennement, plus ou moins un paquet par jour, et a qui cela fait du bien. Je crois que j'espère que cela arriverait à me faire du bien à moi aussi. Et pourtant, le seul effet est de me laisser une sensation et une saveur désagréable dans la bouche, en plus de me bousiller les poumons. Anyway, aujourd'hui était un de ces jours et n'ayant pas le droit de fumer entre les murs de l'université, ainsi qu'ayant une flemme phénoménale pour aller dehors, je suis tout naturellement descendu au sous-sol. J'étais en train d'écraser mon mégot de la pointe du pied quand un bruit assourdissant retenti et que la faible lumière dispensé par les ampoules en suspension s'éteignirent. Génial, soit il y avait vraiment le feu, soit s'était un de leur satané test pour s’entraîner à l'évacuation des locaux. Mais vu que l'électricité avait été coupé, je penchais plus pour la première solution. Génial, tout simplement génial. J'ai beau ne pas aimer ça, je me fumerais bien une second cigarette juste à cause de la situation. « Hey, est-ce qu'il y a quelqu'un ? Aidez-moi, je suis coincée dans les sous-sols ! Hé ho ! Vous m'entendez ?! ». Et ce qui me dérangeait le plus dans tout ça, c'est que je n'était apparemment pas seule. Pendant plusieurs secondes, j'ai sérieusement envisagé de ne pas répondre et de rester dans mon coin pour rester tranquille. Mais aller comprendre pourquoi, j'ai sorti mon téléphone en utilisant l'application qui sert de lampe avant de commencer à me diriger vers la voix. « Je suis là, pas la peine de gueuler comme une truie enragée. ». Oui, je suis la gentillesse incarnée. Non, mais au fond, je suis vraiment gentille, je vous assure.

_________________
    milena-june bradford
    Je dis simplement qu'il faut tout mettre en oeuvre pour parvenir à tirer profit, même de la situation la plus destructrice. J'insiste sur les épreuves parce que celles-ci restent inévitables. Rien ne sert de discourir, d'épiloguer des heures durant sur la souffrance. Il faut trouver des moyens pour l'éliminer et, si on ne le peut pas, l'accepter, lui donner sens.


Dernière édition par Milena-June Bradford le Sam 12 Avr - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 19/02/2014
☆ Copies rendues : 238
☆ Avatar : Josh Duhamel
☆ Crédits : ©Psychozee ©Amaaranth
☆ Etudes/Emploi : Etudiant en sciences et techniques des activités physiques et sportives


MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Jeu 3 Avr - 18:21

Naomy & Milena & Shawn & Alec
One cannot answer for his courage
when he has never been in danger.

       

       
Un stupide pari avec l’équipe de football et me voilà au fin fond du sous-sol pendant trois heures au minimum. J’y suis venu en début d’après-midi, prévoyant mon téléphone avec la batterie chargée à fond pour pouvoir m’occuper. Je me suis posé dans un coin, loin de l’entrée pour ne pas être vu par de possibles personnes qui pourraient venir pour une raison quelconque et j’ai attendu. Une heure plus tard, ma batterie s’affaiblit largement et trop rapidement à mon goût. Je ne pense pas que je vais l’avoir pendant les deux heures restantes et cela me déprime fortement. Puis tout d’un coup, un bruit assourdissant me fait sursauter. Heureusement que personne ne me voit, ça je vous le dis. S’en suit une voix que je reconnais immédiatement. Hey, est-ce qu'il y a quelqu'un ? Aidez-moi, je suis coincée dans les sous-sols ! Hé ho ! Vous m'entendez ?! Naomy est dans les sous-sols ? Qu’est-ce qu’elle fait là ? Je me lève doucement afin de ne pas me prendre les pieds dans quoi que ce soit et une nouvelle voix se fait entendre. Je suis là, pas la peine de gueuler comme une truie enragée. Non mais qui ose appeler Naomy une truie enragée ?! Une voix qui m’ait inconnu mais se situant vers le même endroit que Naomy. Je me dirige donc dans leur direction en essayant d’utiliser la lumière de mon téléphone le moins souvent possible. Alors que j’arrive vers le groupe, apercevant une lumière, je me prends les pieds dans un objet et tombe la tête la première au sol. En me retournant je vois qu’en fait c’était un morceau de jambe qui dépassait.        
       
Codes par Wild Hunger.

_________________
We’re all stories, in the end. Just make it a good one, eh?
Every struggle in your life has shaped you into the person you are today. Be thankful for the hard times, they can only make you stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 14/02/2014
☆ Copies rendues : 1274
☆ Avatar : David Tennant
☆ Crédits : ©Moutyy (avatar) ©Soapflaws (signature)
☆ Etudes/Emploi : Prof de chimie


MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Jeu 3 Avr - 20:21


     
Princeton n’est pas si tranquille
Naomy & Milena & Shawn & Alec

     
Une journée comme une autre, à part qu’en arrivant dans ma salle habituelle, je réalise qu’il me manque beaucoup de matériel pour le cours que je souhaite faire aujourd’hui avec mes élèves. Heureusement, je suis arrivé en avance et je peux donc aller chercher tout cela au sous-sol. Je pourrais très bien demander à l’une des assistantes mais parfois j’aime bien m’y rendre de moi-même, on trouve toujours des choses assez étrange au sous-sol et j’adore les choses étranges.

J’arrive au sous-sol, seul comme je m’y attendais et me mets à fouiller un peu partout. Je trouve rapidement le matériel nécessaire pour mon cours mais je sais que j’ai un peu de temps donc je vais chercher un peu plus loin voir ce que je trouve. A vrai dire je ne trouve rien de particulièrement étrange ni intéressant cette fois-ci, à part une bosse sur la tête. En effet, j’ai la tête au milieu de tonnes de choses quand j’entends un gros bruit suivit d’une extinction du peu de lumière qu’il y a dans le sous-sol. Il s’en suit que je me cogne la tête un peu partout en essayant de me libérer de ce fouillis que j’ai créé. Puis tout d’un coup je sens quelque chose taper contre ma jambe qui était un peu reculé pour gérer mon équilibre. J’entends ensuite un nouveau gros bruit, comme quelqu’un qui tombe.

Réussissant enfin à me sortir de mon fouillis je regarde derrière moi et vois un homme par terre, me regardant d’un air étonné. Ou du moins de ce que je peux voir de son visage dans ce noir, j’ai l’impression qu’il me regarde d’un air étonné. Un peu plus loin dans le couloir, il y a une lumière. Apparemment il y a d’autres gens avec nous dans le sous-sol mais je n’ai entendu personne. Normal vu où étaient mes oreilles, il fallait un bruit fort pour les atteindre. Je tends ma main vers l’homme qui était par terre pour l’aider à se relever. Ca va aller ? Rien de casser ? Le jeune homme me fait signe que tout va à peu près bien alors que deux jeunes femmes se dirigent vers nous, ayant entendu le bruit que nous faisions. Qu’est-ce que vous faites tous ici ? Qu’est-ce qu’il se passe encore ? Faut quand même que je fasse mon rôle de professeur de temps en temps et je ne sais pas du tout ce qu’il se passe ni pourquoi la lumière s’est éteinte d’un coup.

     
© EKKINOX

_________________
Albert Einstein. There are only two ways to live your life. One is as though nothing is a miracle. The other is as though everything is a miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 24/02/2014
☆ Copies rendues : 653
☆ Avatar : Phoebe Jane Elizabeth Tonkin.
☆ Crédits : © mimi.
☆ Etudes/Emploi : Etudiante en art du spectacle et actrice.
© Thousands of Gifs

MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Ven 4 Avr - 21:37


PRINCETON N'EST PAS SI TRANQUILLE
Feat Naomy, Milena, Shawn et Alec.

Qu'est-ce qu'il m'avait prit d'aller dans les sous-sols aujourd'hui même ?! Franchement si j'étais restée là-haut au moins quelqu'un aurait pu rapidement me venir en aide. Ici, c'était vraiment moins sûr. Croyant être seule, j'avais alors décidé d'appeler à l'aide quand j'entendis la voix d'une femme s'adresser à moi. Comme une truie? Non mais elle se prenait pour qui celle la ? Mettant une main devant mes yeux quand la jeune femme avait éclairé le couloir avec son téléphone ou que sais-je, j'avais pris la parole :

- Non, mais ça va pas de me parler comme ça. On ne se connait pas ce que je sache, alors tes réflexions à deux balles tu te les gardes pour toi, s'il te plait.

Oh bien sûr, j'aurai pu faire comme si de rien était et me contenter de sa lumière, mais je n'aimais pas du tout le ton condescendant qu'avait prit cette fille avec moi. Puis alors même que j'allais reprendre la parole pour lui dire de détourner son téléphone de moi, puisque celui-ci m'aveuglait, un bruit sourd se fit entendre non loin de nous et une voix se fit ensuite entendre. Et zut ! A tous les coups on se retrouvait coincées ici avec un professeur et quelqu'un qu'on ne connaissait même pas. Posant alors mon regard sur les deux arrivants, grâce à la lumière du téléphone portable de la jeune femme, quelle ne fut pas ma surprise de voir Shawn, en compagnie d'un professeur que je n'avais pas en cours, mais réputé pour être un peu fou dans sa tête. D'ailleurs, rien que sa dernière question prouvait qu'il l'était.

- On cherche une sortie pour pas finir grillé... Mais attendez vous êtes un prof et vous ne savez même pas qu'il y a le feu dans l'université ? Ben ça promet...

Posant ensuite tant bien que mal mon regard sur Shawn, j'avais repris :

- Dis-moi que tu as ton téléphone et qu'il capte s'il te plait ? Faut que j'appelle ma mère pour la prévenir et surtout pour avoir des nouvelles d'Enzo.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 09/02/2014
☆ Copies rendues : 646
☆ Avatar : lily collins
☆ Crédits : ©tumblr ©episkey.
☆ Etudes/Emploi : en 2eme année de psychologie et vendeuse à la billetterie du cinéma à mi-temps

MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Lun 7 Avr - 11:04

intrigue numéro une
Mon monde a changé, mon monde n'est plus le même. Je dirais pas que je le préfère maintenant ou qu'il était mieux avant. Je suis perdus je n'ai plus de repère, tout a changé de place, certains sont partis, d'autres sont arrivés. Je me croyais dans une bulle, je me croyais protégé de tous, je pensais que rien ne pouvais m'atteindre. Mais ça c'était avant, quand j'étais encore qu'une enfant.

Alors que je me dirige tranquillement, sans me presser le moins du monde, vers la voix féminine qui demande l'aide, un bruit assourdissant retenti un peu plus loin. J'imagine qu'on n'est pas les seules à être enfermées six pieds sous terre. Moi qui avait envie de solitude, c'est râpé, et pas qu'un peu. Je me tâte à rebrousser chemin et à retourner dans mon coin, mais ayant déjà manifesté ma présence, je pense que c'est peine perdue. « Non, mais ça va pas de me parler comme ça. On ne se connaît pas ce que je sache, alors tes réflexions à deux balles tu te les gardes pour toi, s'il te plaît. ». J'hausse les épaules en levant les yeux au ciel. Certes, je n'ai pas été des plus aimable, mais je pense qu'elle réagit un peu excessivement également. La panique ne réussi pas à tout le monde il faut croire. Je me dirige alors vers le bruit, ainsi que l'autre jeune femme, et on se retrouve face à deux autres jeunes gens. Enfin jeunes... Un jeune et un vieux on va dire. Vieux qui ne tarde pas à ouvrir la bouche. « Qu’est-ce que vous faites tous ici ? Qu’est-ce qu’il se passe encore ? ». Je reconnais le professeur que j'ai croisé deux fois en très peu de temps récemment. Manquait plus que ça, me retrouver piégée au sous sol en sa compagnie. « On cherche une sortie pour pas finir grillé... Mais attendez vous êtes un prof et vous ne savez même pas qu'il y a le feu dans l'université ? Ben ça promet... ». J'affiche un sourire amusé avant de reporter mon attention sur le prof de chimie. « Elle parle seulement pour elle, moi je m'en contrefiche de la sortie. J'étais seulement venue fumer une clope. ». Je sais qu'il fait parti du personnel, et justement, ça m'amuse de lui faire savoir que je suis venue ici pour faire quelque chose d'interdit par le règlement. Cela aurait été un autre membre du corps enseignant, je n'aurais rien dit. Mais avec lui, j'ai juste envie de... Je ne sais pas vraiment d'ailleurs, juste envie qu'il sache que j'ai été contre son autorité. « Dis-moi que tu as ton téléphone et qu'il capte s'il te plait ? Faut que j'appelle ma mère pour la prévenir et surtout pour avoir des nouvelles d'Enzo. ». Apparemment, la jeune femme connaît l'autre jeune homme. Ce qui n'est pas mon cas. Mais en tous les cas, je me dépêche de ranger mon téléphone comme si de rien n'était. Après tout, ce n'est pas ma faute si elle n'a pas capter que si je l'utilisais pour nous éclairer, il pouvais également servir pour passer un coup de fil. « Bon, et sinon, l'un de vous aurait quelque chose à manger ? ». C'est plus ironique et pour changer de sujet qu'autre chose. Parce que je n'ai pas vraiment faim. Pas du tout d'ailleurs. N'empêche, manquerait plus que ça, qu'une de mes crises de boulimie se déclenche alors que je suis bloquée sous terre avec quatre inconnus. Mais n'imaginons pas le pire.

_________________
    milena-june bradford
    Je dis simplement qu'il faut tout mettre en oeuvre pour parvenir à tirer profit, même de la situation la plus destructrice. J'insiste sur les épreuves parce que celles-ci restent inévitables. Rien ne sert de discourir, d'épiloguer des heures durant sur la souffrance. Il faut trouver des moyens pour l'éliminer et, si on ne le peut pas, l'accepter, lui donner sens.


Dernière édition par Milena-June Bradford le Sam 12 Avr - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 19/02/2014
☆ Copies rendues : 238
☆ Avatar : Josh Duhamel
☆ Crédits : ©Psychozee ©Amaaranth
☆ Etudes/Emploi : Etudiant en sciences et techniques des activités physiques et sportives


MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Lun 7 Avr - 19:03

Naomy & Milena & Shawn & Alec
One cannot answer for his courage
when he has never been in danger.

     

     
Me voilà au sol sans pouvoir m’empêcher de faire un bruit bizarre, d’étonnement plus que de douleur. Je me retourne et vois une jambe puis un homme qui me tend la main. Ca va aller ? Rien de casser ? Je prends sa main pour m’aider à me relever et lui montre d’un signe de tête que tout à l’air d’aller. Je suis en train de me secouer de partout, enlevant la poussière que j’ai ramassé du sol quand les deux personnes que j’avais entendues auparavant viennent vers nous. L’une étant Naomy. Les voyants l’homme qui m’avait fait trébuché et aussi aidé à me relever se met à parler. Qu’est-ce que vous faites tous ici ? Qu’est-ce qu’il se passe encore ? Pour dire quelque chose comme ça c’est sûr que c’est un prof. Naomy répond immédiatement et non pas de manière très agréable. J’espère juste que c’est le côté légèrement paniqué qui parle. On cherche une sortie pour ne pas finir grillé... Mais attendez, vous êtes un prof et vous ne savez même pas qu'il y a le feu dans l'université ? Ben ça promet ... En même temps moi non plus je n’avais pas compris qu’il y avait un feu. En étant au fin fond des sous-sols, c’est assez difficile de comprendre ce qu’il se passe. Je regarde le prof qui réagit et non pas de manière très agréable à ce que je peux comprendre alors j’essaie de calmer le jeu. Wow wow doucement. Inutile de s’énerver. Si l’on est bloqué aux sous-sols, on ne sait pas pendant combien de temps cela sera alors autant ne pas se crier dessus tout de suite. L’autre fille que je ne connais pas parle alors en regardant le prof. Elle parle seulement pour elle, moi je m'en contrefiche de la sortie. J'étais seulement venue fumer une clope. On dirait qu’elle le cherche en lui montrant bien qu’elle est venue faire quelque chose qui est interdit. Et moi qui voulait calmer le jeu … Je sens que ça ne va pas être de tout repos d’être ici avec tout ce monde … Je retourne mon attention vers Naomy qui ne laisse pas le temps au prof de réagir à quoi que ce soit et me parle immédiatement. Dis-moi que tu as ton téléphone et qu'il capte s'il te plait ? Faut que j'appelle ma mère pour la prévenir et surtout pour avoir des nouvelles d'Enzo. Je sors mon téléphone de ma poche. Il m’affiche une nouvelle fois que ma batterie est faible mais il ne s’éteint pas encore. Je l’allume et vois que je n’ai pas de réseau. Je lève les yeux vers Naomy et mon regard montre bien que non, je ne capte pas. Je suis désolé … Mais t’inquiète pas, je suis sûr qu’il va bien. Ta mère va s’occuper de lui. Reflexe inattendue, je prends Naomy dans mes bras et la sers fort contre moi pour la réconforter. La dernière fois que l’on s’est vus, on s’est quittés comme de bons amis, après avoir réussi à parler de tout et de rien mais je ne m’attendais pas à ce que les réflexes reviennent aussi vite. Je tiens à elle il n’y a pas de doutes là-dessus, mais jusqu’où vont mes sentiments, telle est la question. Bon, et sinon, l'un de vous aurait quelque chose à manger ? Tenant toujours Naomy dans mes bras je tourne la tête vers cette fille que je ne connais pas. On est apparemment bloqués au sous-sol avec potentiellement un feu au-dessus de nos têtes et mademoiselle ne pense qu’à manger. Et dire que je ne devais rester que trois heures ici … Je n’avais réellement pas prévu cela en faisant ce pari avec mes potes. Euh … Personnellement je ne prévois pas à manger quand je viens au sous-sol … En même temps j’aurais peut-être dû d’ailleurs. Trois heures tout seul ici … J’aurais pu prévoir à manger … Enfin bon ce n’est pas la première de mes préoccupations donc bon …
     
Codes par Wild Hunger.

_________________
We’re all stories, in the end. Just make it a good one, eh?
Every struggle in your life has shaped you into the person you are today. Be thankful for the hard times, they can only make you stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 14/02/2014
☆ Copies rendues : 1274
☆ Avatar : David Tennant
☆ Crédits : ©Moutyy (avatar) ©Soapflaws (signature)
☆ Etudes/Emploi : Prof de chimie


MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Lun 7 Avr - 23:10


     
Princeton n’est pas si tranquille
Naomy & Milena & Shawn & Alec

     

Alors que les deux personnes arrivent je ne fais que distinguer que ce sont des femmes sans voir leur visage. La première arrive. On cherche une sortie pour ne pas finir grillé... Mais attendez, vous êtes un prof et vous ne savez même pas qu'il y a le feu dans l'université ? Ben ça promet... Non mais faut se détendre. Ok on est enfermé mais va falloir se calmer. Désolé si j’avais la tête dans les cartons et que je n’ai pas tilté qu’il y a un feu ! Ce n’est pas parce qu’on est prof que l’on sait tout ! Habituellement il faudrait rester calme face à un élève mais je ne peux simplement pas me contenir dans cette situation. J’ai beau avoir la réputation d’être un peu fou, et oui je le suis, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut me prendre pour un idiot. La folie et la stupidité sont deux choses entièrement différentes et il faut bien les distinguer. L’étudiant qui s’est pris le pied dans ma jambe prend alors la parole pour essayer de calmer le jeu. Wow wow doucement. Inutile de s’énerver. A voir si cela fonctionne réellement. En effet je ne remarque pas tout de suite qui est la troisième personne qui est avec moi, mais lorsqu’elle prend la parole, cela me tombe dessus comme un éclair venant du ciel. Elle parle seulement pour elle, moi je m'en contrefiche de la sortie. J'étais seulement venue fumer une clope. Mon regard se pose doucement sur elle. Bizarrement je n’ai pas oublié la voix de cette jeune femme. Je n’ai à vrai dire aucune idée de comment elle s’appelle mais son visage, sa façon d’être et son caractère pourri sont gravés dans mon esprit. La dernière fois que nous nous sommes croisés elle m’a légèrement gâché ma journée alors comment pourrais-je l’oublier ? Rien que d’être enfermé dans un sous-sol ne me remplit pas spécialement de joie mais là, avec elle … Aucun mot ne pourrait réellement expliquer ce que je ressens en ce moment. De la haine ? De la colère ? De la rancune ? Non, à vrai dire, rien de tout cela. De la pitié peut-être. Oui je pense que j’ai un peu pitié de voir cette jeune étudiante toujours de mauvaise humeur. J’ai l’impression qu’elle ne peut jamais être joyeuse. Enfin bon … vu le déroulement de nos deux premières rencontres, je ne pense pas être celui qui pourra changer quelque chose à cela alors je ne souhaite même pas me prendre la tête. C’est pourquoi je ne réagis même pas à sa phrase. Je sens qu’elle m’avoue faire quelque chose d’interdit rien que pour me tester, ou me défier, je ne sais pas exactement. Seule chose que je sais c’est que je ne souhaite pas rentrer dans son jeu. Ma seule réaction est donc de la regarder avec un air de désolation.

A ce moment-là, la première jeune femme se met à parler à l’autre étudiant. Ils ont l’air de se connaître et de bien s’entendre. Au moins deux qui ne vont pas se tirer par les cheveux toutes les cinq minutes. Je n’imagine même pas ce que ça serait s’ils étaient de vieux ex qui ne peuvent pas se voir. Je souris à l’idée de me retrouver dans une situation comme cela, quatre personnes bloquées dans un sous-sol avec un feu au-dessus de leurs têtes et aucune ne peut s’entendre avec qui que ce soit. Cela ferait un joli sujet de roman. Dis-moi que tu as ton téléphone et qu'il capte s'il te plait ? Faut que j'appelle ma mère pour la prévenir et surtout pour avoir des nouvelles d'Enzo. Il regarde son téléphone puis lève le regard vers son amie. Il ne fait pas une tête très positive et ses paroles soutiennent cela. Je suis désolé … Mais t’inquiète pas, je suis sûr qu’il va bien. Ta mère va s’occuper de lui. Je les regarde ensuite se serrer l’un contre l’autre. Génial, je suis bloqué dans les sous-sols avec un couple et une fille qui est de mauvaise humeur H24. J’aurais peut-être même préféré qu’ils soient des ex ne pouvant pas s’adresser la parole. Au moins j’aurais pu rigoler en les écoutant s’engueuler. C’est alors que « Madame Mauvais Poil » – oui c’est comme ça que je vais l’appeler maintenant, « Madame Mauvais Poil » ça lui va très bien – pose une question existentielle. Bon, et sinon, l'un de vous aurait quelque chose à manger ? Enfin existentielle pour elle … Et j’approuve à cent pour cent la réponse de l’étudiant masculin. Euh … Personnellement je ne prévois pas à manger quand je viens au sous-sol … Je ne peux m’empêcher de lâcher un petit rire à cet instant-là. Il ne faudrait pas me demander pourquoi, je ne sais même pas si je pourrais répondre. Alala ces jeunes de nos jours … ça ne pense qu’à manger ! Ayant l’envie de m’enlever de cette partie de couloir très étroite je me dirige vers le lieu d’où sont venues les deux filles. J’y trouve un espace légèrement plus grand, plus spacieux en tout cas et je me pose contre un mur en me mettant à bidouiller ce que j’avais récupéré pour mon cours de chimie. Tous les chimistes savent aussi faire de la physique alors pouvoir créer du courant pour nous éclairer un minimum ne sera pas si compliqué que cela avec tout le matériel que j’ai à ma disposition.

     
© EKKINOX

_________________
Albert Einstein. There are only two ways to live your life. One is as though nothing is a miracle. The other is as though everything is a miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 24/02/2014
☆ Copies rendues : 653
☆ Avatar : Phoebe Jane Elizabeth Tonkin.
☆ Crédits : © mimi.
☆ Etudes/Emploi : Etudiante en art du spectacle et actrice.
© Thousands of Gifs

MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Jeu 10 Avr - 20:39


PRINCETON N'EST PAS SI TRANQUILLE
Feat Naomy, Milena, Shawn et Alec.

Cauchemardesque ! La situation était tout simplement cauchemardesque. Non seulement nous étions coincés dans les sous-sols de l'université, mais en prime je n'avais aucun moyen pour joindre ma mère, voir même Enzo pour le rassurer et lui dire que je serai probablement en retard ce soir. Inquiète, c'est tout naturellement que je m'étais tournée vers Shawn, afin de lui demander son portable, malheureusement celui-ci m'avait directement annoncé qu'il ne captait pas. Pfff foutu téléphone portable et foutu réseau de merde ! Puis alors même que je ne m'y attendais pas, Shawn m'avait prit dans ses bras afin de me réconforter. Restant contre lui un instant, je n'avais pu m'empêcher de rétorquer à la jeune fille qui se trouvait parmi nous, après que cette dernière nous ait demandé si quelqu'un avec quelque chose à manger :

- Ah oui tiens bonne idée... Si tu commandais une pizza, quelqu'un saurait qu'on est là... Ah mais non je suis bête, tu n'as pas la fonction appel sur ton portable, juste la fonction lampe torche...

Me détachant ensuite doucement de l'étreinte de Shawn, à regrets, je m'étais appuyé contre un mur qui se trouvait non loin de là, regagnant le silence pendant un long moment, essayant de me raisonner tant bien que mal, avant de reprendre enfin la parole pour m'adresser au professeur, tout en lui montrant le matériel qui se trouvait à ses pieds.

- Dites, parmi vos outils, vous n'auriez pas quelque chose qui pourrait nous faire sortir d'ici ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_________________

∞ naomy s. davis.
« La vie a un début et une fin, tout le reste c'est ce que vous en faites. »
Toutes les filles devraient refuser les règles du jeu stupide qu’on nous impose et qu’on s’impose à nous-même. Il ne faut pas être trop grosse, ni trop maigre. Il ne faut pas avoir la peau trop claire, ni trop foncée, il ne faut pas être trop délurée, ni trop coincée, pas être trop intelligente, ni trop bête. Il faut être soi-même mais tu as intérêt à être dans la norme. ©️ WILD HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 09/02/2014
☆ Copies rendues : 646
☆ Avatar : lily collins
☆ Crédits : ©tumblr ©episkey.
☆ Etudes/Emploi : en 2eme année de psychologie et vendeuse à la billetterie du cinéma à mi-temps

MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Sam 12 Avr - 14:46

intrigue numéro une
Mon monde a changé, mon monde n'est plus le même. Je dirais pas que je le préfère maintenant ou qu'il était mieux avant. Je suis perdus je n'ai plus de repère, tout a changé de place, certains sont partis, d'autres sont arrivés. Je me croyais dans une bulle, je me croyais protégé de tous, je pensais que rien ne pouvais m'atteindre. Mais ça c'était avant, quand j'étais encore qu'une enfant.

« Désolé si j’avais la tête dans les cartons et que je n’ai pas tilté qu’il y a un feu ! Ce n’est pas parce qu’on est prof que l’on sait tout ! ». Je ne savais pas non plus qu'il y avait un incendie. Tout ce que je savais, c'est qu’apparemment, on était enfermé et qu'en plus, il n'y avait plus de courant. Que voulez vous, cette femme devait avoir des pouvoirs de divination. « Wow wow doucement. Inutile de s’énerver. ». Personnellement, je suis d'un calme olympien. Hormis le fait d'être coincée avec ces trois-là en dessous du niveau de la terre et de ne plus avoir d'électricité, tout baigne. Et puis, de toute façon, qu'est-ce qu'on risque ? Ce n'est pas en étant où on est que le feu peut réussir a nous atteindre. On ne craint rien. Et même si c'était le cas, paniquer et s'énerver ne servait strictement à rien. Si l'on devait mourir carbonisé, on mourrait carbonisé, c'est comme ça. Ce qui n'empêche pas la jeune femme avec nous de persévérer pour trouver un moyen de sortir d'ici, en plus d'un téléphone. « Je suis désolé… Mais t’inquiète pas, je suis sûr qu’il va bien. Ta mère va s’occuper de lui. ». Et le type, là, il lui saute littéralement dans les bras. Bon d'accord, j'exagère, mais il la prend dans ses bras. Je trouve ça un peu déplacé... Enfin, ils font ceux qu'ils veulent ein et puis je ne connais rien de leur relation même si je me doute qu'ils doivent être plutôt proche si il s'autorise un contact comme ça. Ce trop plein d'attention m'ennuie et me gène. Surtout parce que ça me rappelle ce que j'ai perdu. Alors j'essaie de changer de sujet... En parlant du dernier truc dont j'aurais envie de parler. De nourriture. Mais bon, ça, ils ne sont pas censés le savoir donc j'imagine que je passe juste pour une fille insensible et énervante. Ce qui me va parfaitement. D'ailleurs les réactions ne se font pas attendre. « Euh… Personnellement je ne prévois pas à manger quand je viens au sous-sol… ». Bah quoi, il pourrait avoir une barre de céréales dans sa poche non ? C'est un sportif après tout. « Alala ces jeunes de nos jours … ça ne pense qu’à manger ! ». Mon dieu, si il savait. « Ah oui tiens bonne idée... Si tu commandais une pizza, quelqu'un saurait qu'on est là... Ah mais non je suis bête, tu n'as pas la fonction appel sur ton portable, juste la fonction lampe torche... ». Je lève les yeux au ciel face à la troisième réflexion venant bien évidemment de la jeune femme. Il allait sérieusement falloir qu'elle apprenne à se détendre. « Mon téléphone a aussi la fonction caméra et la fonction bloc-note, mais merci de t'en inquiéter. ». Mais après m'avoir parlé comme ça, elle pouvait toujours courir pour que je lui rende service et le lui prête. Parce que oui, j'ai vérifié, j'ai une barre de réseau. Ce n'est pas beaucoup et probablement pas très stable, mais c'est toujours mieux que rien. Sur ce, le couple se sépara et le fou se dirigea dans son coin pour trafiquer ses outils. Un silence s'installa, ce qui m'allait très bien. Mais encore une fois, je n'étais pas seule et il fallait bien qu'il y ait quelqu'un qui ouvre sa bouche. « Dites, parmi vos outils, vous n'auriez pas quelque chose qui pourrait nous faire sortir d'ici ? ». Qu'est ce que j'ai envie de lui foutre des baffes. Elle ne pense qu'à ça, sortir d'ici. Elle ferait mieux de s'occuper et d'attendre que le temps passe. « Non mais sérieux, calme toi, pètes un coup, je ne sais pas. Tu es probablement plus en sécurité ici que dehors. Si ils nous ont enfermé c'est que nous ne risquons rien le temps que le feu soit maîtrisé. S'il y a vraiment le feu, parce qu’apparemment, tu es la seule au courant de cet incendie. A ce que j'en sais, il n'existe que dans ta tête. ».

_________________
    milena-june bradford
    Je dis simplement qu'il faut tout mettre en oeuvre pour parvenir à tirer profit, même de la situation la plus destructrice. J'insiste sur les épreuves parce que celles-ci restent inévitables. Rien ne sert de discourir, d'épiloguer des heures durant sur la souffrance. Il faut trouver des moyens pour l'éliminer et, si on ne le peut pas, l'accepter, lui donner sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 19/02/2014
☆ Copies rendues : 238
☆ Avatar : Josh Duhamel
☆ Crédits : ©Psychozee ©Amaaranth
☆ Etudes/Emploi : Etudiant en sciences et techniques des activités physiques et sportives


MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Sam 12 Avr - 17:06

Naomy & Milena & Shawn & Alec
One cannot answer for his courage
when he has never been in danger.

     

     
Malheureusement l’ambiance est très tendu alors que nous nous trouvons dans cet espace très étroit. La logique devrait faire que l’on essaie de tous bien s’entendre pour traverser cette épreuve mais je regarde les trois personnes qui sont avec moi et je désespère. Entre le prof qui se fou à moitié de nous. Alala ces jeunes de nos jours … ça ne pense qu’à manger ! Entre Naomy qui est tendue comme un string et ne peut s’empêcher d’envoyer des phrases désagréables. Ah oui tiens bonne idée... Si tu commandais une pizza, quelqu'un saurait qu'on est là... Ah mais non je suis bête, tu n'as pas la fonction appel sur ton portable, juste la fonction lampe torche... Et entre cette autre fille qui n’a simplement pas l’air de bonne humeur et ne peut non plus s’empêcher de répondre désagréablement. Mon téléphone a aussi la fonction caméra et la fonction bloc-note, mais merci de t'en inquiéter. Je sens que je suis réellement parti pour de longues heures, de très longues heures.  Au moins le prof a la légère sagesse de ne pas prendre au moins ce qui lui est dit, que ce soit de la part de Naomy ou de l’autre fille. Il est d’ailleurs le premier à se diriger vers une autre partie du sous-sol et nous le suivons tous. Mais alors les filles … Ce sont bien des filles à s’envoyer des pics à tirelarigot. Je n’ai même pas envie de dire quoi que ce soit. Je suis simplement désespéré en les voyant se chamailler ainsi.

Nous arrivons ensuite à l’endroit où s’est installé le professeur. Celui-ci s’est assis contre un mur et à l’air de bidouiller des tonnes d’outils dans tous les sens. C’est alors que je réalise qu’il est probablement le prof dont tout le monde entend parler. Ce prof de chimie ou physique – je ne sais plus – qui, selon les rumeurs aurait un pète au casque. Jusqu’à maintenant il me semble naturel mais les choses changeront peut-être au fil des minutes. Dites, parmi vos outils, vous n'auriez pas quelque chose qui pourrait nous faire sortir d'ici ? Je souris. Naomy ne perd pas le nord. Son seul but actuellement est de sortir et rejoindre Enzo ce que je comprends entièrement. Mais en fin de compte, Enzo est plus en sécurité que nous actuellement, surtout s’il y a réellement un feu au-dessus de nos têtes. Non mais sérieux, calme toi, pètes un coup, je ne sais pas. Tu es probablement plus en sécurité ici que dehors. Si ils nous ont enfermé c'est que nous ne risquons rien le temps que le feu soit maîtrisé. S'il y a vraiment le feu, parce qu’apparemment, tu es la seule au courant de cet incendie. A ce que j'en sais, il n'existe que dans ta tête. Je me tourne immédiatement vers cette autre fille, les yeux grands ouverts. C’est bon elle a pété un câble complet mais remarque elle n’a pas spécialement tort. Je me doute que Naomy va vouloir répondre en s’énervant encore un peu plus alors je prends rapidement la parole afin qu’elle n’ait pas le temps de dire quoi que ce soit. Et je ne m’adresse qu’à Naomy. Naomy, calme-toi. Elle n’a pas spécialement tort. Je sais que tu veux retrouver Enzo mais il est plus en sécurité que nous en ce moment. Et s’il y a bien un feu au-dessus de nos têtes je pense qu’on est suffisamment en sécurité ici. Et quand tout sera terminé, les portes s’ouvriront automatiquement.
     
Codes par Wild Hunger.

_________________
We’re all stories, in the end. Just make it a good one, eh?
Every struggle in your life has shaped you into the person you are today. Be thankful for the hard times, they can only make you stronger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

☆ Arrivée à Princeton : 14/02/2014
☆ Copies rendues : 1274
☆ Avatar : David Tennant
☆ Crédits : ©Moutyy (avatar) ©Soapflaws (signature)
☆ Etudes/Emploi : Prof de chimie


MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   Sam 12 Avr - 17:24


     
Princeton n’est pas si tranquille
Naomy & Milena & Shawn & Alec

     
Je m’éloigne donc du groupe et m’installe avec mes outils. Au loin je les entends continuer de se chamailler. La première qui envoie un pic à la demande de nourriture sortant de nulle part. Ah oui tiens bonne idée... Si tu commandais une pizza, quelqu'un saurait qu'on est là... Ah mais non je suis bête, tu n'as pas la fonction appel sur ton portable, juste la fonction lampe torche... Et la deuxième répondant avec autant de sarcasme qu’elle a l’habitude de le faire. Mon téléphone a aussi la fonction caméra et la fonction bloc-notes, mais merci de t'en inquiéter. La remarque de la deuxième fille me fait rire tout seul. Son côté sarcastique et ironique, lorsque dirigé vers quelqu’un d’autre, et en fait assez marrant, même si elle n’a peut-être pas l’intention de faire rire qui que ce soit. Mais ces deux filles, aussi têtues l’une que l’autre, me font simplement rire à chaque fois qu’elles se parlent. Du moment qu’elles ne me mêlent pas à leurs histoires, je me porte très bien.

C’est alors que j’entends les pas des trois étudiants se diriger vers moi et je vois leurs ombres se déplacer. Un œil sur ce que je fais et un œil sur eux, je me retrouve obligé de lever la tête lorsque l’une d’elles réagit encore comme la fille paniquée qu’elle est. Dites, parmi vos outils, vous n'auriez pas quelque chose qui pourrait nous faire sortir d'ici ? Je la regarde comme si j’étais un idiot et alors que je vais lui rétorquer de manière très ironique, je me fait passer devant par une autre voix féminine. Non mais sérieux, calme toi, pètes un coup, je ne sais pas. Tu es probablement plus en sécurité ici que dehors. Si ils nous ont enfermé c'est que nous ne risquons rien le temps que le feu soit maîtrisé. S'il y a vraiment le feu, parce qu’apparemment, tu es la seule au courant de cet incendie. A ce que j'en sais, il n'existe que dans ta tête. A cette phrase je ne peux littéralement pas m’empêcher de rire. Elle a tellement bien exprimé le fond de ma pensée que je n’ai en fait plus rien à dire, juste à rire en imaginant cette autre fille et son regard choqué après qu’on lui ait parlé ainsi. C’est alors à l’homme de prendre la parole. Naomy, calme-toi. Elle n’a pas spécialement tort. Je sais que tu veux retrouver Enzo mais il est plus en sécurité que nous en ce moment. Et s’il y a bien un feu au-dessus de nos têtes je pense qu’on est suffisamment en sécurité ici. Et quand tout sera terminé, les portes s’ouvriront automatiquement. Déjà première nouvelle, elle s’appelle Naomy. Au moins un prénom que j’ai mais jamais je ne demanderais les autres. Comme si après cela nous allions rester en contact. L’homme a juste l’air de vouloir faire passer le message de manière plus délicate que l’autre fille. Est-ce que cela marche je n’en ai aucune idée puisque la dénommée Naomy ne répond pas. J’en profite donc pour y mettre mon grain de sel. Tu ferais mieux d’écouter ton petit ami, Naomy. Il a l’air beaucoup moins stressé que toi ce qui fait qu’il a les esprits plus clair et donc des réactions surement plus intelligentes que les tiennes. Je ne peux m’empêcher de me moquer d’eux. Le petit couple tellement cliché. Voilà, oui je suis un peu angoissé à l’idée de savoir ce qu’il se passe au-dessus de nos têtes alors mon caractère fou, ironique et sarcastique ressort.

Pendant tout ce temps j’étais en train de bidouiller tout mon matériel. Il ne me reste plus que quelques manipulations à effectuer et je me mets à parler tout en les faisant. Comme l’ont dit tes deux camarades, Naomy, il est surement plus intelligent de rester ici que d’aller se faire brûler au-dessus, donc non je ne vais pas faire quelque chose pour nous sortir d’ici même si je le pouvais. C’est alors que je mets deux fils en contact et nous nous retrouvons avec une ampoule donnant de l’électricité. Ah qu’est-ce que j’aime mon métier. Je lève les yeux vers les trois étudiants dont je peux désormais voir les visages plus clairement. Un grand sourire sur mon visage je m’adresse aux trois. Au moins maintenant ça peut être un peu plus convivial comme enfermement. dis-je en rigolant. Cette phrase est tellement ironique que je suis obligé de rire après l’avoir dite. Un enfermement convivial qui est tellement mal parti. Ah mais au moins je vais pouvoir voir leurs visages pendant qu’ils s’engueuleront. Cela promet d’être une très bonne expérience.

     
©️ EKKINOX


Hors Sujet:
 

_________________
Albert Einstein. There are only two ways to live your life. One is as though nothing is a miracle. The other is as though everything is a miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Intrigue + Groupe 3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue + Groupe 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Intrigue | Groupe 4 ~ Casse dans les boutiques de la Cour
» PATINOIRE (intrigue, groupe 3.)
» CHIENS DE TRAÎNEAU (intrigue, groupe 2.)
» Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Princeton University  :: COIN DETENTE :: All the crunchy files. :: Galeries aux rp's-